Interview d’un Pêcheur Sauveteur Adrien Chausse

Adrien UNCL

Tout d’abord peux-tu te présenter ?

J’ai 20 ans, je m’appelle Adrien, je suis domicilié sur la commune de Sorbiers, je suis des études en BTS Gestion et maîtrise de l’eau. Ma passion pour la carpe a commencé dès l’âge de 13 ans, je pêche plus particulièrement dans les étangs, un peu la Loire, et quelquefois en barrage. J’ai participé à quelques occasions à des enduros de pêche pour mieux connaître le milieu de la carpe ; mais l’essentiel pour moi de cette passion, c’est partager ce moment avec des amis carpistes au bord de l’eau.

Comment as-tu pris connaissance de ce sauvetage sur le barrage de soulage, et que représente ce geste pour toi ?

Je l’ai appris par un de mes amis proches, j’ai aussi découvert cela sur le site Facebook ou j’ai rejoint dans la foulée l’évènement. C’est un élan de solidarité annoncé dans les médias pour une passion commune, dont le but est de sauver un maximum de carpes de la vidange proche et d’une mort certaine. Il est vrai que dans le barrage de Soulage se trouve des carpes de souche et qu’il serait dommage de les voir s’éteindre de cette manière si brutale, tout à la faute de l’homme et de son évolution.

Les sauveteurs en action de pêche ....

Les sauveteurs en action de pêche ….

Quelle est ta technique de pêche sur ce plan d’eau avec les conditions climatiques actuelles et qu’utilises-tu comme appâts et comme amorçage ?

J’utilise un montage nylon 40 centième avec un bas de ligne en leadcore d’environ 60 cms, avec des plombs compris entre 75/100 grammes du au faible courant du barrage, je termine avec un bas de ligne en fluorocarbone en nylon 35 centième, hameçon N°5.

Pour ce qui est de mes appâts, j’utilise de la bouillette et de la graine. Je prends des bouillettes d’un diamètre de 20 et de 12mm, parfums Monster crabe et Moule écrevisse à base carnée. Pour l’amorçage je me suis servi d’un mélange de graines, tiger nut, cacahuète et maïs. Je précise que préalablement je suis venu amorcer la zone pêchable deux trois jours auparavant afin d’optimiser ma pêche sur le coup. Au fil de ma session, je réamorcé faiblement par des micros amorçage.

Pêche de la carpe dans le département de la Loire 42


Comment trouves-tu cet élan de solidarité entre carpistes pour sauver ces poissons, en collaboration avec le forum UNCL dirigé par Christophe Courtois et le collectif de l’Union Nationale des Carpistes Libres » ?

Pour ma part, c’est une très bonne idée de défendre une cause pareille, j’en ai entendu parler sur la toile, plus précisément sur le forum du Gardon forézien entre autres. On peut remarquer au fil des jours, un élan de solidarité entre les sauveteurs de la liste de soulage, tout le monde communique, échange des infos, fait connaissance et partage ensemble cet évènement, en bref toutes les valeurs sont réunies pour mener à bien cette mission commune.

Ce sauvetage est arrivé à temps, les instances et associations ont su travailler ensemble, et éviter que cela soit « brouillon », même si cela ne fût pas simple et de tout repos au démarrage, tout le monde a mis la main à la pâte et nous nous en sortons jusqu’à maintenant très bien ensemble dans les démarches, mais aussi sur le terrain afin d’essayer de sauver un maximum de carpes.

Attention sauvetage de carpes UNCL 1

Que penses-tu de cette vidange meurtrière tardive, et de ce « je m’en foutisme » de certains élus locaux et nationaux ne voulant pas lever le petit doigt pour sauver cette population piscicole vieille de 40 ans ?

C’est aberrant de voir que de nos jours, certains de nos politiques locaux ne souhaitent pas lever le petit doigt et investir de l’argent dans cette réfection de mur de barrage sans pour autant mettre la vie en danger de ces cyprinidés et autres poissons qui se croisent dans ces lieux depuis près de quarante années. Le bizness n’est pas le même dans le monde de la pêche que comme dans le monde du football où l’on investit des milliards et c’est bien regrettable pour nous passionnés. Était-ce la bonne solution de vider entièrement le barrage ? N’y avait-il pas mieux à faire ? Que va donner cette pourriture cet été au niveau écologique ? Plein de questions que l’on se pose jour après jour.

Vue du barrage de Soulage (42)

Vue du barrage de Soulage (42)


Est-ce que vous pensez qu’il y aura possibilité de sauver d’autres poissons en fin de vidange, et que cela pourrait être bénéfique pour toucher un max de poissons ?

Ce serait une bonne chose de pouvoir essayer jusqu’au dernier moment de sauver un maximum de poissons, mais malheureusement les hauts fonctionnaires se couvriront à interdire la pêche totale en cas d’accident grave ou mortel afin de se couvrir ! Quoi qu’il arrive ceux-ci trouveront le dernier mot dans notre démarche car le pouvoir est toujours vainqueur ! La suite ne prévoit rien de réjouissant et ça ne sera pas beau à voir, en attendant faisons le maximum pour sauver quelques beaux poissons trophées !

Un grand merci à toi Adrien pour ton accessibilité et pour cette interview …

Interview réalisé en immersion totale par Fab42131…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s