Identification d’une carpe

Les recommandations qui suivent ne se veulent pas orientées vers des qualités artistiques, quoique cela ne puisse pas nuire. La CATAC a besoin de « standards » pour améliorer la précision son travail d’identification, en effet on compare d’autant plus nettement ce qui est comparable. Notre intérêt est que les poissons soient pris en photo selon les mêmes méthodes, partout en France.

Dans l’intérêt de la lutte que nous menons ensemble nous ne pouvons développer vers l’extérieur aucune de nos
méthodes, mais ce pôle de travail est une voie d’action tout à fait centrale pour la Cellule Anti Trafic.

Prendre une carpe en photo est facile, il suffit de respecter quelques règles simples :

– La carpe doit être tenue droite (pas la tête vers le haut ou l’inverse) et à plat face à l’objectif.

– Présenter la carpe à hauteur de l’objectif, c’est toujours au photographe de se baisser.

– Ne pas tendre les bras ni chercher à faire de la perspective.

– Il est très important d’éviter les effets de contre-jours (pas de soleil derrière le pêcheur), les ombres portées (attention à l’ombre des arbres) et les reflets du soleil sur le poisson (pas de soleil derrière le photographe). Le soleil rasant du matin comme celui du soir doit donc être évité.

– Le flash peut être utilisé, n’hésitez pas à prendre des clichés avec et sans flash. Cependant les photos prises de nuit sont déconseillées car l’éclair lumineux provoqué sur le flanc du poisson nuit à l’identification.

– Les mains et doigts peuvent être visibles, au contraire, ils permettent toujours de se donner une idée du gabarit du poisson.

– Prenez de nombreux clichés de chaque côté du poisson, 3 est un minimum.

Très bon cliché. Malgré un soleil franc, la position de 3/4 par rapport à celui-ci ne crée pas de défaut sur l'écaillure du poisson, pas d'éclair lumineux. La position du poisson est parfaite

Très bon cliché. Malgré un soleil franc, la position de 3/4 par rapport à celui-ci ne crée pas de défaut sur l’écaillure du poisson, pas d’éclair lumineux. La position du poisson est parfaite

Le poisson est mal orienté par rapport à l’objectif, ce qui crée une perspective trompeuse

Le poisson est mal orienté par rapport à l’objectif, ce qui crée une perspective trompeuse

Le photographe est mal positionné, trop bas par rapport au poisson. La partie ventrale est mise en avant au déficit de la partie dorsale

Le photographe est mal positionné, trop bas par rapport au poisson. La partie ventrale est mise en avant au déficit de la partie dorsale

Mauvaise photo, le poisson est pris de biais et le soleil rasant crée un reflet lumineux sur le flanc

Mauvaise photo, le poisson est pris de biais et le soleil rasant crée un reflet lumineux sur le flanc

Photo incorrecte: La nuit le flash provoque un éclair lumineux sur le flanc du poisson, ceci n'empêche pas une reconnaissance mais nuit à la perfection de l'identification

Photo incorrecte: La nuit le flash provoque un éclair lumineux sur le flanc du poisson, ceci n’empêche pas une reconnaissance mais nuit à la perfection de l’identification

Mauvais cliché : Le reflet parasite est à éviter.

Mauvais cliché : Le reflet parasite est à éviter.

Photo correcte : L'image est nette, le poisson est bien à plat sans reflets parasites, à hauteur de l'objectif

Photo correcte : L’image est nette, le poisson est bien à plat sans reflets parasites, à hauteur de l’objectif

Publicités

Un commentaire sur “Identification d’une carpe

  1. Pingback: Comment bien prendre une carpe en photo? | 1 Max 2 Pêche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s