Quand l’impossible devint possible …

Il y a maintenant presque 6 mois , un SOS était lancé par quelques pêcheurs désespérés de voir mourir l’ensemble du cheptel piscicole au cours de la vidange totale d’un petit lac de barrage, niché au creux des collines dans le département de la Loire.
En effet, comme aucune vérification ou travaux n’avaient été réalisés depuis une quarantaine d’années ( depuis sa création ) sur le mur soutenant les eaux, la municipalité s’est vue contrainte de faire le nécessaire pour la sécurité de tous. Malgré tous les efforts de l’AAPPMA gérant le site, aucun moyen n’avait pu être trouvé et un grand nombre de poissons courraient à une mort certaine.

Remise à l'eau sur le barrage de la Rive ! ...

Remise à l’eau sur le barrage de la Rive ! …

L’UNCL décida alors d’essayer de faire de son mieux pour apporter son soutien et sauver un maximum de poissons. Des vois s’élevèrent malgré tout, prédisant déjà un échec cuisant, jurant qu’il n’y avait plus rien à faire.

Tandis qu’elle engageait les discussions avec l’AAPPMA locale, la fédération de pêche de la Loire et la DDT, elle lança un appel aux personnes susceptibles d’apporter leur aide à une opération de sauvetage.

Communiqué 1

Attention sauvetage de carpes 2 UNCL

De nombreux pêcheurs ainsi que le club carpiste 42 répondirent positivement. Grâce au soutien de la FD et de l’AAPPMA de la truite du Gier un arrêté put être obtenu afin d’organiser une pêche de sauvetage à la ligne dans des conditions fixées par la préfecture ( limitation du nombre de pêcheurs, interdiction de navigation, limitation dans le temps ).

Communiqué 2 : Arrêté préfectoral

Ce sont donc 23 pêcheurs qui se succéderont au bord de l’eau, soutenus par des pêcheurs locaux, parfois ( souvent ? ) dans des conditions difficiles. La préfecture permettra même la prolongation pour quelques jours de la pêche de sauvetage.

Les pieds dans la boue afin de sauver le maximum de poissons

Les pieds dans la boue afin de sauver le maximum de poissons

Communiqué 3 : 23 pêcheurs pour un sauvetage

Communiqué 4 : Sauveteurs glacés

Grâce à l’investissement de tous ce sont plus d’une trentaine de carpes qui seront sauvées durant cette période. Un bilan bien maigre diront certains, mais au vu des conditions et du manque de temps, on ne peut nier le caractère positif de l’action menée.

Communiqué 6 : Quand le niveau monte

Communiqué 7 : La marathon de Soulage

Si le seuil critique est atteint et marque la fin du sauvetage à la ligne, cela ne marquera pas la fin du sauvetage des poissons.
En effet, ragaillardis par le fait d’avoir réussi à faire bouger les choses, l’AAPPMA, la fédération de pêche de la Loire et les pêcheurs locaux soutenus par l’UNCL continueront à faire le forcing pour obtenir ce qui semblait impensable au début de toute cette affaire: une pêche de sauvetage au filet ou électrique en fin de vidange.

Gérard Valluy (Président de l'AAPPMA) et Fabrice Romano (membre actif de l'UNCL), avec l'un des silures sauvés et relâchés sur la Loire à Andrézieux

Gérard Valluy (Président de l’AAPPMA) et Fabrice Romano (membre actif de l’UNCL), avec l’un des silures sauvés et relâchés sur la Loire à Andrézieux

Ils finiront pas obtenir gain de cause auprès de la mairie qui autorisera 2 pêches électriques dans le restant d’eau. Dans des conditions d’accès difficiles dues à la configuration du lac, il réussiront toutefois à mettre un bateau à l’eau et utiliseront des quads avec remorque ( ceux des pêcheurs locaux ) pour transporter les poissons. La quinzaine de pêcheurs mêlant membres de la FD, de l’AAPPMA et pêcheurs locaux sauveront ainsi au cours de ces 2 matinées plus d’une tonne de poissons; une centaine de carpes mais aussi brochets, sandres et silures dont la majorité des poissons trophées du lieu… Les poissons blancs quant à eux arriveront à passer les vannes de vidange ( la mairie ayant fait enlever les grilles les obstruant ). Il s’agit là d’un vrai succès… Bravo à eux.

Bravo à tous pour cette mobilisation, et longue vie à tous ces poissons ! ...

Bravo à tous pour cette mobilisation, et longue vie à tous ces poissons ! …

A l’heure du bilan, bien sûr des critiques doivent être faites afin d’éviter de répéter les erreurs qui auraient pu être commises, mais nous pouvons surtout nous réjouir de voir tous ces poissons sauvés d’une mort certaine et nageant toujours dans des eaux publiques… Au travers de cette action et durant toute la pêche de sauvetage, les pêcheurs ( les “carpistes” ) ont su démontrer leur volonté de s’investir dans la protection du milieu aquatique et leurs terrains de jeu, au-delà des critiques qui qui peuvent leur être faites,. La preuve est là qu’en travaillant ensemble; institutions, associations et pêcheurs nous sommes tous capables de grandes choses, voir de réaliser l’impossible…

Publicités

Nous demandons la Création d’une Commission « Trafic » à la FNPF !

Gacilly3 25 kg

La Cellule Anti Trafic des Associations Carpistes (CATAC), placée sous l’égide de l’UNCL, se bat depuis longtemps contre le trafic de poissons en France. Notre groupement associatif, composé de bénévoles, a déjà accompli un travail inégalé pour lutter contre le trafic en France.

Carpe de 25 kilos qui nageait dans les eaux libres d'un plan d'eau du Morbihan

Carpe de 25 kilos qui nageait dans les eaux libres d’un plan d’eau du Morbihan

Aujourd’hui, compte tenu de l’ampleur des problématiques et des dossiers mis au jour, nous demandons l’appui de Notre Fédération. Avec un budget de 20 millions d’euros par an, par son statut, son influence, son réseau étroit avec les autres instances (ONCFS, ONEMA), la FNPF peut nous aider à changer les choses.

Elle dispose des moyens qui sont sans commune mesure avec les nôtres pour mettre en place des procédures de contrôle, pour déclencher des interventions sur le terrain, pour se porter partie civile et assurer le suivi des dossiers au plan juridique.

La même carpe qui nage à ce jour dans des eaux troubles et privées de l'Ille et Vilaine

La même carpe qui nage à ce jour dans des eaux troubles et privées de l’Ille et Vilaine

Est-ce à nous, petite association, de faire sans cesse la chasse aux trafiquants (nombreuses preuves photos, témoignages écrits, relevé de plaques d’immatriculations, planques sur le terrain…), de remonter les réseaux, de comprendre qui fait quoi, la place des pêcheurs professionnels, pisciculteurs, de trouver les étangs de stockage (plaques tournantes)? Devons nous continuer à communiquer sur la réalité du trafic en mettant en jeu notre propre sécurité (caméra cachée M6)?

Le pillage du domaine public se déroule sur chaque département en France, comme ici en Gironde

Le pillage du domaine public se déroule sur chaque département en France, comme ici en Gironde

Cette même carpe qui a perdu beaucoup de poids, elle nage dans un tout petit étang privé anglais, il est temps de dire STOP à ce pillage  ....

Cette même carpe qui a perdu beaucoup de poids, elle nage dans un tout petit étang privé anglais, il est temps de dire STOP à ce pillage ….

Est-ce à nous encore d’être les interlocuteurs privilégiés des officiels britanniques (Cefas – Centre for Environment, Fisheries & Aquaculture Science), à nous de faire la chasse aux petites annonces frauduleuses (vente illicite de poissons du domaine public). Qui a les moyens de mettre en œuvre des méthodes scientifiques de reconnaissance de poissons? Qui peut faire intervenir l’ONCFS ou les garderies sur le terrain, de jour comme de nuit?

Nous disposons de nombreux éléments. Mais pour que le trafic recule, pour que moins de poissons disparaissent de nos eaux publiques, nous avons besoin de leur transmettre nos dossiers, en toute confiance. Nous avons besoin d’être entendus et que le service juridique de la FNPF accepte de prendre enfin en charge la problématique du Trafic de poissons sur le sol français!

Très belle linéaire déplacée dans un autre département

Très belle linéaire déplacée dans un autre département

Voici la même carpe linéaire qui nage à ce jour dans un un privé alimenté par un tour operator britannique !...

Voici la même carpe linéaire qui nage à ce jour dans un un privé alimenté par un tour operator britannique !…

Chaque poisson volé qui finit dans une eau commerciale, c’est votre patrimoine halieutique qui s’appauvrit. Et par milliers, aujourd’hui encore, ils continuent de disparaître pour devenir le fonds de commerce d’intérêts privés. Nous possédons énormément de preuves photos de carpes prises au domaine public, mais qu’en est-il des silures, black-bass, et autres espèces?

Il s’agit de réellement de sauver le domaine public. Nous comptons déjà de nombreux départements touchés par le pillage. Les témoignages de gravières, lacs, biefs de rivières vidés de leurs plus beaux spécimens se comptent par centaines. Si rien n’est fait, à terme, c’est tout le domaine public qui perdra son attractivité, et qui sera par conséquent déserté des pêcheurs, faute de poissons!

Carpe de Bretagne, ce cliché immortalise un moment de liberté ...

Carpe de Bretagne, ce cliché immortalise un moment de liberté …

Carpe Bretonne condamnée à une prostitution halieutique par un propriétaire d'eau close !

Carpe Bretonne condamnée à une prostitution halieutique par un propriétaire d’eau close !

Nous vous livrons ici quelques extraits de notre collection, exemples, preuves photos de pillages. Nous les livrons aussi à la FNPF, pour exemple. Nous souhaitons qu’elle prenne en charge au moins les dossiers les plus aboutis, ceux sur lesquels nous ne pouvons avancer faute de moyens, les plus grosses affaires, trop exigeantes en termes de moyens, à tous niveaux.
Nous pouvons continuer encore longtemps à mettre sous les yeux de nos responsables les dérives, les abus, les vols. La prise de conscience? Elle est générale parmi les pêcheurs, et nous nous en félicitons. L’est-elle parmi nos dirigeants?

La CATAC croule sous les dossiers, il faut dire STOP !!! Une 21 kilos cette fois-ci ...

La CATAC croule sous les dossiers, il faut dire STOP !!! Une 21 kilos cette fois-ci …

Ce même poisson sur le bord d'un petit plan d'eau privé anglais où nage de nombreuses carpes volantes !!!

Ce même poisson sur le bord d’un petit plan d’eau privé anglais où nage de nombreuses carpes volantes !!!

La FNPF réfléchit actuellement à l’avenir de la pêche en France. Cette réflexion, cette remise en question est très louable et appréciée de nous tous. Et elle ne peut être complète que si elle aborde les problèmes des pêcheurs.

Le trafic de poissons, en particuliers des carpes, ne peut plus être passé sous silence! Une commission où il est uniquement question du Trafic, au cœur même de la FNPF sera une avancée déterminante pour les pêcheurs, pour la protection de nos poissons, et pour l’avenir de la pêche dans le domaine public. Et c’est dans la discussion, dans l’échange des informations dans un sens comme dans l’autre, et dans le respect, que la Fédération qui NOUS représente prouvera sa volonté de lutter, elle aussi, contre le trafic qui nous indigne tous!

Un autre dossier trafic, cette fois-ci dans le département de la Somme, à suivre dans le prochain Carpe Passion !...

Un autre dossier trafic, cette fois-ci dans le département de la Somme, à suivre dans le prochain Carpe Passion !…

Vous avez lu Stéphane Hessel? « Indignez-vous »? Il termine par ces mots : « Créer c’est Résister, Résister c’est Créer!  » .
Nous en sommes là, aussi, quelque part en Résistance. Et nous nous tournons vers ceux qui peuvent rendre notre passion plus saine, plus attirante, pour leur dire de Résister aussi, et de Créer.

Nous vous invitons à venir lire les autres propositions que l’UNCL CATAC va donner à la FFPF : https://lacatac.wordpress.com/2013/08/23/propositions-de-nouvelles-reglementations-peche-par-luncl/

Et un Appel à la Mobilisation est lancé ici : https://lacatac.wordpress.com/2013/09/01/appel-a-la-mobilisation/

Appel à la Mobilisation !…

Comme évoqué dans un précédent communiqué de l’UNCL, dans le cadre de la grande consultation, la Fédération Nationale de la Pêche lance une enquête auprès des pêcheurs afin de connaître leurs attentes pour la “Pêche de Demain”. Celle-ci prendra la forme d’un questionnaire que les pêcheurs pourront remplir en ligne du 2 au 30 septembre 2013 à cette adresse:

http://www.cartedepeche.fr/143-lapechedemain.htm./143-lapechedemain.htm

FNPF par UNCL

C’est l’occasion pour chacun de pouvoir exprimer son point de vue sur les changements proposés, au travers d’une série de questions. Mais ce questionnaire propose aussi à chacun par le biais d’une question ouverte, d’exprimer 3 propositions sur les évolutions réglementaires qui lui sembleraient souhaitables.

L’UNCL a fait le choix au travers des axes et modifications proposés à la FNPF (https://lacatac.wordpress.com/2013/08/23/propositions-de-nouvelles-reglementations-peche-par-luncl/) de mettre en avant la protection du poisson et du domaine public tout en proposant plus de liberté et de “démocratie”.

Consciente des divergences d’opinions qui existent au sein de la communauté “carpiste”, elle vous engage aujourd’hui non pas à la suivre aveuglement mais plutôt à réfléchir à ses propositions et à soutenir celles qui pour vous présentent une évolution bénéfique.

Bannière FNPF

Pour apporter votre soutien à l’UNCL, rien de plus simple et cela ne vous prendra que quelques minutes. Il vous suffit de répondre en ligne au questionnaire et d’inscrire au premier item de la question ouverte la formule suivante (par un copier/coller ) “ Propositions de l’UNCL: https://lacatac.wordpress.com/2013/08/23/propositions-de-nouvelles-reglementations-peche-par-luncl/ ” .

Vous pourrez ainsi en profiter pour faire 2 autres propositions de votre choix.

12. Quelle(s) autre(s) évolution(s) réglementaire(s) vous semblerai(en)t souhaitable(s) ?
Vous pouvez faire jusqu’à 3 propositions par ordre d’importance, concises et bien lisibles, dans le cadre ci-dessous.

1 / .Propositions de l’UNCL: https://lacatac.wordpress.com/2013/08/23/propositions-de-nouvelles-reglementations-peche-par-luncl/
2 / . proposition personnelle
3 / . Proposition personnelle

UNCL CATAC

Afin de vous aider dans cette tâche l’UNCL a préparé un certain nombre de formules toutes prêtes qu’il vous suffira de retranscrire manuellement pour la version papier ou par un copier/coller pour la version en ligne. A vous d’en choisir 3 au gré de vos attentes et ambitions pour la pêche de demain.

1 – Je propose d’une pêche de nuit raisonnée pour la pêche de la carpe selon les axes de l’UNCL
2 – Proposition d’une nouvelle réglementation concernant le trafic de carpes
3 – Proposition des axes suivants : https://lacatac.wordpress.com/2013/08/23/propositions-de-nouvelles-reglementations-peche-par-luncl/
4 – Je propose une pêche de nuit généralisée sur les fleuves et rivières de seconde catégorie hors agglomérations et zones spécifiques (selon les conditions de l’UNCL).
5 – Je propose une nouvelle loi concernant le trafic de carpes selon les conditions de l’UNCL
 » Est puni d’une amende de 22500€ le fait pour toute personne sans autorisation spécifique de transporter vivantes les carpes de plus de 60 centimètres  »
6 – Je propose une maille maille inversée avec obligation de remettre vivantes à l’eau les carpes de plus de 60 centimètres pour les pêcheurs amateurs et professionnels selon les conditions de l’UNCL
7 – Je propose l’axe 3 de l’UNCL afin de voir des Commissions Pêche Spécialisée sur toutes les fédérations de Pêche de France afin que tous les pêcheurs soient écoutés
8 – Je propose un N° vert afin de lutter contre le trafic de poissons en France disponible 24/24H, afin de prévenir en cas de trafic de poissons ( voir les arguments de l’UNCL)
9 – Je propose que la FNPF ouvre une Commissions Spécialisée contre le trafic et afin d’aider et de contrôler les vidanges en France
10 – Afin de responsabiliser le transport de carpes, je propose un certificat de transport obligatoire pour chaque déplacement (voir l’axe 2.4 des propositions de l’UNCL)…

Le lien du questionnaire de la FNPF :

http://www.cartedepeche.fr/143-lapechedemain.htm./143-lapechedemain.htm