Les carpes du Dognon 2 !

Pont du Dognon 2008.

Photo 0351

Dans l’imaginaire carpiste, ce lieu et cette date laissent un goût amer en bouche , pour ceux qui ont suivi le déroulement de cette histoire, et ils sont nombreux puisque elle a été relayée sur beaucoup de forum en France et peut être plus loin .

3_12_510

Pour résumer, le barrage de Saint-Marc , également appelé « pont du dognon », est un haut lieu de la pêche dans le 87. Ce lac est très poissonneux et renferme quelques spécimens, que ce soit en carpes ou carnassiers.

19_ful10

A l’annonce de la vidange totale du lac, prévue fin 2008, et devant le scepticisme avoué de la Fédération départementale de pêche ainsi que d’EDF, concernant la survie du poisson lors de la vidange, les pêcheurs, regroupés en clubs et autres associations, vont se relayer pendant les week-ends des mois d’avril, mai et juin, pour sortir un maximum de carpes afin de les stabuler chez un pisciculteur désigné par la Fédération Départementale.

12_2910

A l’issue de ces pêches de « sauvetage », ce sont plus d’une tonne de carpes qui seront sorties et acheminées vers un étang de stabulation appartenant à un pisciculteur en vue de les relâcher dans le barrage à sa prochaine remise en eau.

6_14mi10

Les pêcheurs et la Fédération Départementale se félicitent de la réussite de cette action qui a permis de sauver la quasi-totalité du cheptel du lac, dont pas mal de poissons sauvages entre 15 et 20 kg, la plus grosse culminant à 29kg.

Arrive le moment de relâcher tous ces beaux poissons dans leur lac d’origine, début 2009, après huit mois de stabulation chez le pisciculteur. Seulement, lors de la vidange de l’étang de stabulation, il s’avère que toutes les carpes ont disparu ! Et le scandale éclate…

22_mir10

Le pisciculteur est incapable d’expliquer ces disparitions. La FD fera intervenir un expert qui conclura à la mortalité de la totalité des carpes, bien que personne n’ait retrouvé le moindre cadavre.

Nous pêcheurs sommes convaincus que ces carpes ont été vendues et nagent aujourd’hui dans des plans d’eau privés.

11_20_10

Malgré une intense recherche de ces poissons via le net et divers réseaux, aucun des poissons victimes de cette disparition plus qu’étrange n’a été à ce jour retrouvé ou identifié.

7_16_410

Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés qui voudront nous fournir le moindre renseignement sur la possible identification d’un ou plusieurs de ces poissons, en se référant à la banque de photos les concernant.

4_12mi10

Vous pouvez contacter l’UNCL à l’adresse mail suivante : catac.trafic@yahoo.fr

Les membres de la CATAC

L’Union Nationale des Carpistes Libres

Publicités

 » Les amis de la CATAC, Menons l’enquête ensemble ! « 

Vous voulez vous aussi mettre fin au trafic de carpes et protéger votre patrimoine, vous désirez apporter votre aide pour lutter contre ce fléau qu’est le trafic de carpes, la CATAC vous propose de mener l’enquête !!!

Nous vous proposons de devenir un enquêteur, et d’aider la CATAC à trouver de nouveaux dossiers et dire « STOP » au trafic.

Pour cela il faut rechercher les lieux du domaine public pillés et trouver les clichés des poissons envolés,  de regarder sur les sites internet des plans d’eau privés pour faire des comparaisons… Ou encore donner les noms de lieux pillés et des infos sur des vidanges, des privés ou/et des pisciculteurs douteux….

Vous avez peut être été témoin d’un trafic de carpes….Vous pouvez nous contacter par messages privés sur le compte facebook CATAC CarpOuest ou encore par mail à l’adresse suivante :

catac.trafic@yahoo.fr

Une brochure peut aussi vous apporter de l’aide, elle se nomme « Que faire face au trafic de carpes », voici le lien :

https://lacatac.wordpress.com/2012/08/23/que-faire-face-au-trafic-de-carpes/

Les membres de la CATAC viendront vous apporter de l’aide, du soutien dans vos démarches, et feront au mieux pour constituer un dossier complet afin de lancer d’éventuelles procédures….

Alors venez nous aider !!!